in impression 3d agriculture maraîcher réparation ~ read.
L'impression 3D au service de mon maraîcher

L'impression 3D au service de mon maraîcher

Nicolas notre maraîcher

Nicolas est notre maraîcher bio. Il produit de magnifiques et délicieux légumes bons pour notre santé.

Nicolas Duluc

Avec Angélique nous avons fait sa connaissance en 2013 lorsque nous cherchions un producteur de légumes bio pour notre "ruche" - système de distribution en circuit court du producteur au consommateur.
A cette époque, l'activité d'animation de la ruche générait un modeste revenu à destination de notre association Fabriques Alternatives. Cela a permis à l'association de se doter en propre d'une petite imprimante 3D, de financer quelques ateliers et une partie de l'organisation du International Space Apps 2015 à Mont-de-Marsan.

Le problème

Il y a quelques mois Nicolas nous a contacté pour un problème sur sa planteuse : un type de pièce de la machine casse assez souvent. Elle est dans un plastique dur (pièce moulée).

Photo de l'une de ces pièces sur la machine

Le soucis c'est que la société italienne à l'origine de cette planteuse n'existe plus. Elle a fait faillite dans les années 2000 et son activité n'a pas été reprise. Il n'y a plus personne pour fabriquer des pièces de remplacement.

Nicolas s'est alors demandé si je peux reproduire des pièces de ce type avec mon imprimante 3D.
Si je n'avais pas de crainte pour la modélisation de la pièce, je m'interrogeais néanmoins sur la capacité d'une pièce produite par ce processus à tenir les contraintes.

Modélisation

Bien que présentant une forme pas banale, la modélisation n'a pas posé de difficulté particulière.
Je crois j'ai du y passé près de 4 heures en essayant de bien reproduire les détails de façon précise, prenant les côtes au pied à coulisse numérique.
Je précise que je ne suis pas un as de la modélisation 3D...

Quelques images du résultat :
Modèle 3D d'une pièce de planteuse

Modèle 3D d'une pièce de planteuse

Impression 3D

Côté impression j'ai réalisé deux essais suivant deux base/axe différents afin de choisir la combinaison la plus appropriée pour l'impression de la pièce en plein.

La pièce imprimée pour planteuse

La pièce en action

La première pièce produite a tout de suite trouvé sa place sur la planteuse.

Pièce de remplacement en place

Elle a permis à Nicolas de faire ses plants sans avoir à reprendre le travail de la machine...

Sur la petite vidéo suivante, vous devriez arriver à repérer lorsque la pièce blanche passe devant la caméra. C'est un peu le jeu des 7 différences ;-) :

Les premiers retours sont bons !
Nicolas a souhaité en avoir au moins une autre d'avance en cas de casse en plein travail. Maintenant que j'ai le modèle, aucun soucis, après je pourrai toujours produire à la demande au besoin...

Cela étant, nous allons continuer de suivre de près la vie de cette première pièce. Il faut voir comment elle va vieillir dans le temps et résister aux intempéries.
Au pire nous pourrions toujours nous servir du modèle numérique pour réaliser un moule, mais ça, ce serait une nouvelle histoire :-).

comments powered by Disqus